La pma et moi/émois

Ma face B?

Je peux dire ça? bon… c’est dit…

Pas facile de débuter un tel article! pourquoi? parce que c’est une chose dont je ne parle déjà quasiment pas devant mes proches… quoique déjà plus simple de débuter un article parlant de ce sujet que de débuter une ma en elle même ^^

Pourquoi ne pas trop en parler? je ne sais pas… surement par pudeur, par peur qu’on me pose trop de questions… bien sur ça ne me dérange jamais d’expliquer ce que je fais, comment ça se passe, comment j’en suis arrivée à demander de l’aide en PMA… Mais dire « hey salut je me suis faite inséminée hier » non non… je n’y arrive pas, parsec les personnes seraient toujours en train de me demander « alors??? ça a marché? » et si on veut quand même garder la surprise pour nos proches? malgré le fait que ça soit un peut moins surprenant peut être pour nous (et encore!!)

Pour commencer, je vais dire que je trouve que bien souvent en PMA l’homme a du mal à trouver sa place, pas facile pour lui, déjà le regard des gens, ce que peuvent en penser ses amis, le regard qu’ils peuvent porter sur l’absence d’enfant malgré les essais depuis plusieurs année, et son rôle à jouer là dedans? le fait que les petits « S » soient directement déposés quasi à la porte de la gloire, et pourquoi ça ne fonctionne toujours pas? et lui il n’a pas pu le faire par lui même… mince alors… pas facile!

J’ai l’impression que tout se qui se déroule là dedans est fortement relié à la femme, qu’on perd un peu le contact avec son mari, les rendez vous ne sont souvent pas en même temps, même si c’est la même journée, et du coup on perd fortement le côté « chéri faisons un enfant avec tout notre amour… » enfin je pense que cela peut certainement changer d’un lieu de PMA à l’autre, et ceci est bien mon ressenti personnel, je ne sais pas si des personnes en PMA liront cet article, mais je serais fort curieuse d’avoir leurs avis!!

En gros, Jules & moi on a déjà fait 2 inséminations, et la 3eme ne va pas tarder… on ne les a pas faites à la suite, suite à des événements de vie… et suite aux deux déceptions qui ont été assez dures pour moi, j’étais quasi certaine que ça marcherait dès la première fois, ben oui… sauf que non… sauf que ça ne se passe déjà pas comme ça dans la vie de tous les jours, alors forcément, ça ne peut pas toujours réussir dès la première fois l’insémination…

Donc tout à commencé par une batterie de tests, de prises de sang, pour Mr&Mrs, pour voir si déjà tout allait bien chez l’un et chez l’autre. tout était normal, spermogramme, bilan hormonaux, bref, tout! tant mieux!

Alors après l’annonce de la bonne nouvelle (youpi on est content)on nous a proposé directement de passer à l’insémination (ah bon? ben oui en fait on est venu pour avoir un bébé on ne va pas laisser le temps passer à ne rien faire, autant provoquer le destin ^^) bon en fait je dois avouer que pour le coup j’ai eu l’impression de ne pas avoir trop eu le choix… surement mon corps vieillissant qui leur a fait prendre le taureau par les cornes? du coup j’ai mis beaucoup de temps pour tenter d’avaler la nouvelle de te finalement décider d’appeler lors du premier cycle… car malgré le temps qui passait, tout ça ne me semblait toujours pas être ma décision, je me suis dit que ça ne changerait jamais, que j’aurais toujours cette impression… et qu’il fallait bien avancer, surtout que « Jules » était grandement en demande d’action ^^ après tout on essayait déjà depuis plus de deux ans… Puis j’avais toujours l’espoir que tout cela arrive naturellement, d’ailleurs, j’ai toujours cet espoir tous les mois… (en x 30 après une insémination…) donc pas facile à vivre cet échec après des moments pas très marrant qu’on fait vivre à notre corps… prise de sang, piqures x2 par jour, ou même 3 par jour quand on doit vérifier les plaquettes…°

Ainsi donc, je me retrouve avec une jolie ordonnance de puregon pen à faire tous les soirs, plus du lovenox (vilaine chose qui fait maaaaaaal et qui fait des hématomes de malade grrr) (ça permet de fluidifier le sang en gros, parce que mon frère a fait une phlébite et que mes résultats d’analyses de sang étaient pas top top mais pas vraiment inquiétants…) et de l’ovitrelle pour déclencher 🙂 tout ça pour trois cycles! (notez donc bien que nous entamons le dernier)

j’ai eu cette ordo en novembre 2016… je suis allée à la pharma pour la première fois en janvier… puis en juillet… pfiouuuuu… dis donc, c’est à croire que la pilule est de plus en plus dure à avaler ^^

Ainsi me voilà avec deux piqures à faire tous les jours, le lovenox dans la couisse (oui la couisse) et le purgeons que je fais dans le ventre… plus de temps en temps (je ne suis pas disciplinée) je fais vérifier mes plaquettes… oui je suis une sale gosse… je suis dans le milieu médical pour tout vous dire et du coup j’ai tendance à être « peut-être » (heuuummm) une patiente chiante et pas très disciplinée… mais ce qui est bien… c’est qu’on ne le voit pas, il n’y a que moi qui le sait hihi (enfin j’espère ^^)

aller l’article est déjà bien long (trop long?) suite au prochain épisode pour le déroulement des choses 🙂 n’hésitez pas à me donner vos retours et vos avis sur cet article 🙂 je n’ai pas l’habitude de telle choses à écrire, peut être que cela vous ennui ou au contraire… si vous avez des expériences à partager, n’hésitez pas surtout!

Retrouvez moi sur Facebook, sur instagram et sur pinterest et sur ma boutique en ligne

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. edithe leroy dit :

    tu m’as secouée cocotte ! je suis de tout coeur avec vous, et en même temps, àa me renvoie à mon désir de grossesse, celui que j’avais en commun avec Yannick qui n’est plus là…et le temps qui passe, qui file…les soucis de santé, adénomyose, demain biopsie pour un nodule dans le sein droit…mon statut de femme en prend un coup, mon statut de future maman déjà presque mort…pas de famille, les amis et les copains qui abandonnent…la distance, ma rupture, je me sens seule…bien sûr je m’amuse un peu, mais les mecs restent pas, plus personne ne s’engage, je vais aller chercher une dizaine de chats, peut être bientôt reprendre le boulot si la mairie se décide…excuse moi, je craque t’as remué bcp de choses du coup, égoïstement je parle de moi ! plein de bisous ♥♥♥ on y croit !

    J'aime

    1. 2foisoui dit :

      Ne t’excuses pas, c’est super de partager de choses par écrit, c’est libérateur. Je comprend tot à fait ta tristesse et ta souffrance, j’espère que bientôt les choses s’arrangeront pour toi, comme tu le sais on habite pas bien loin 🙂 (par ailleurs, savais tu que la pma sera bientôt ouverte aux femmes célibataires si tout va bien? Après tout pourquoi pas! Tout le monde n’a pas la chance detrouver la personne qui lui correspond.) des gros bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s